Lama Boustani

Présentation

Candidate au doctorat en géographie à l’Université de Montréal 
Financé par le Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada, dans le cadre du concours de bourse Joseph-Armand Bombardier 2020 – Sous la direction de Violaine Jolivet et Maria Elena Ramos Tovar

Le projet s’intéresse aux dynamiques d’intégration et d’appropriation socio-spatiale en milieu urbain des personnes migrantes. À travers une approche comparative entre les villes de Montréal (Canada) et Monterrey (Mexique), il aborde les parcours migratoires expérimentés au sein des Amériques, avec un regard particulier sur les migrant.e.s (im)mobiles et en attente. Au carrefour des géographies culturelle, politique et sociale, le projet tente de comprendre l’impact de cette attente imposée sur les stratégies d’intégration et d’appropriation mises en place par ces dernier.ère.s. En se démarquant par des méthodologies créatives et incarnées, il cherche à rendre visible les relations complexes qui se manifestent entre des systèmes politiques mondiaux et régionaux et des récits de vie et de migrations aussi multiples que variés. Il mobilise la cartographie sous une forme artistique et performative afin de rendre compte de la relation individuelle des personnes migrantes précaires avec leur espace vécu quotidien, dans le but de comprendre l’impact d’une attente imposée par un régime migratoire d’exclusion.

Cheminement Honor au Baccalauréat
Son projet de recherche Honor, sous la direction de Violaine Jolivet (Université de Montréal), tente de comprendre les processus d’intégration socio-spatiale des demandeurs d’asile à Montréal à travers l’expérimentation de méthodes de cartographie créative.

Terrain
Montréal

Billet(s)
Colloque Parcours de résilience: accompagner les réfugiés suite aux traumas
Compte-rendu de l’Étrangers de passage. Poor to Poor, Peer to Peer (2015)

Contact
lamaboustani@gmail.com