Before displacement: studentification, campus-led gentrification and rental market transformation in a multiethnic neighborhood (Parc-Extension, Montréal)

Publication d’un nouvel article co-rédigé par Violaine Jolivet, Chloé Reiser, Yannick Baumann et Rodolphe Gonzalès sur la reconfiguration du marché locatif de Parc-Extension suite à la construction du Campus MIL. 

Cet article étudie la transformation du quartier Parc-Extension causée par l’aménagement du Campus MIL en analysant simultanément les phénomènes de la gentrification, de la studentification et du déplacement. Contribuant à la compréhension de la pression au déplacement, cette étude empirique utilise une perspective temporelle et des méthodes mixtes innovantes afin d’étudier à la fois la transformation du marché locatif et les perceptions de ce changement par les résident.e.s issu.e.s de l’immigration et à faible revenu. À travers cette étude de cas, nous analysons comment la studentification est promue par l’aménagement d’un campus universitaire, et comment la studentification participent à l’augmentation des expulsions et des pressions au déplacement pour les résident.e.s. En documentant l’expérience résidentielle dans les logements locatifs par le biais d’entretiens semi-structurés et de l’exploration de données issues des annonces de location sur une plateforme populaire au Canada (Kijiji), nous proposons une étude empirique sur la pression au déplacement et contribuons au développement de ce concept dans les études sur la gentrification et la studentification. 

Pour continuer la lecture 
https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/02723638.2022.2073150


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search