STIGMATISATION PAR L’ESPACE À MONTRÉAL-NORD : REVITALISATION URBAINE ET INVISIBILISATION DE LA RACE

Publication de l’article « Stigmatisation par l’espace à Montréal-Nord : Revitalisation urbaine et invisibilisation de la race » rédigée par Violaine Jolivet, Chakib Khelifi et Antoine Vogler

En abordant le concept de stigmatisation par l’espace, cet article entend démontrer le caractère dynamique de ce processus de marquage et de mise à la marge de certains territoires urbains et de leurs habitants.

Dans un contexte comme celui de Montréal-Nord qui cumule les vulnérabilités sociales et affiche une très forte concentration de populations racisées, il est important d’interroger le lien entre race et espace dans le processus de stigmatisation. Notre analyse, qui s’appuie sur des données empiriques récoltées entre 2016 et 2019, souligne le rôle des politiques publiques dans la marginalisation du secteur nord-est. Elle dévoile notamment un déni des gouvernements locaux face à des inégalités sociospatiales et, par là même, le caractère intentionnel de la mise à l’écart des populations racisées. Alors que les discriminations raciales restent un impensé des politiques de lutte contre les inégalités au Québec, il semble essentiel d’interroger la façon dont la politique de revitalisation urbaine et les formes de l’action publique s’appliquent sur un secteur de l’arrondissement nordmontréalais sans se donner les moyens d’intégrer leurs revendications ou usages du quartier malgré les consultations proposées aux habitants.

Notre hypothèse est que la politique de revitalisation, conçue de manière participative, aborde le quartier comme un support neutre sur lequel il faut agir, vidant l’espace de sa dimension vécue et invisibilisant les rapports de domination au fondement de sa stigmatisation. La revitalisation du quartier et la lutte contre sa stigmatisation par les politiques locales contribuent, dans le cas de Montréal-Nord, à soumettre les pratiques de l’espace public à des normes et à gommer l’enjeu des inégalités raciales et sociales au profit d’aménagements valorisant un idéal d’intégration des communautés issues de l’immigration. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.