CRACH: PUBLICATION DU RAPPORT LUTTE CONTRE L’INSALUBRITÉ DU CÔTÉ DES GROUPES

Le 9 juillet dernier le CRACH (Collectif de Recherche et d’Action sur l’Habitat) publiait un rapport un rapport de recherche réalisé à partir d’une série d’entrevues auprès des comités logement de la ville de Montréal.

Rédigé par Chloé Reiser, ce-dernier fait état des différentes initiatives mises en place par les organismes communautaires pour lutter contre l’insalubrité au sein de leur territoire d’intervention. 

« À Montréal, le problème de l’insalubrité est particulièrement criant. D’après les chiffres du recensement de 2016, un ménage locataire sur dix déclare habiter un logement nécessitant des réparations majeures. Par ailleurs, il convient de souligner que ce sont les locataires les plus pauvres qui sont les plus touchés par ce phénomène. À Montréal, 36.5% des ménages locataires consacrent 30% et plus de leurs revenus aux dépenses de logement.

Malgré une législation municipale assez forte pour réglementer le problème et quelques tentatives des autorités publiques pour comprendre les conditions d’émergence et les impacts du phénomène, la plupart des actrices et des acteurs communautaires déplorent le manque d’intervention de la municipalité.  » 

Pour lire la suite, continuer sur le site du CRACH.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.