NOUVELLES MOBILITÉS À CUBA: PENSER L’ESPACE RELATIONNEL CUBANO-AMÉRICAIN

Un article de Violaine Jolivet

Cet article traite de l’évolution de la géographie relationnelle cubaine abordant plus particulièrement les nouvelles mobilités avec le voisin étatsunien. Il s’agit d’interroger l’incidence de ces changements sur les pratiques et représentations spatiales de l’extériorité depuis l’île. Les mobilités entre Cuba et les USA ont radicalement changé depuis les dix dernières années modifiant la circulation de personnes, de capitaux, d’informations, de marchandises.

L’idée est de montrer que les mobilités du local au transnational témoignent des mutations sociospatiales en cours à Cuba et favorisent l’émergence de territorialités cubaines plus fluides. Cet article interroge les modalités d’un transnationalisme cubano-américain et les transformations des territorialités à travers l’exemple du développement des moyens de communication (TIC) et du marché immobilier à La Havane.

Pour consulter l’article en entier →
https://journals.openedition.org/cal/4525

Entête: V. Jolivet (2017)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search