MÉTABOLISME URBAIN ET QUARTIERS PÉRICENTRAUX DANS LA MÉTROPOLISATION. L’EXEMPLE DU QUARTIER SAINT-MICHEL À MONTRÉAL

Un article de Violaine Jolivet et Marie-Noëlle Carré

Les débats sur la promotion territoriale à l’échelle internationale mettent toujours plus largement en avant la qualité de vie et la durabilité urbaine comme des avantages concurrentiels. Or, peu de travaux ont exploré les interactions entre l’insertion des villes dans la mondialisation et le métabolisme urbain à l’échelle locale.

À partir d’une approche en études urbaines et en écologie politique, cet article s’appuie sur le cas de Montréal (Québec, Canada), et explore les mutations du quartier péricentral de Saint-Michel sur plus d’un demi-siècle. Il interroge la métropolisation dans sa dimension spatio-temporelle à la lumière des relations entre économie, politique et environnement dans un espace marqué par l’activité extractive (carrières) et accumulative (déchets).

Pour lire l’article en entier → https://journals.openedition.org/cybergeo/28067 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search